Comment venir à bout de la plaque dentaire?

Lors d’une visite chez le dentiste, on entend souvent le mot ‘plaque dentaire’, mais de quoi s’agit-il au juste? Et comment l’éliminer?

Qu'est-ce que la plaque dentaire ?

La plaque dentaire est un dépôt qui se retrouve sur les dents après avoir mangé. C’est une sorte de substance qui se dépose à la surface de la dent. Cette couche se compose principalement de sucres, d’acides, de toxines, de bactéries et de protéines salivaires. Lorsque vous n’enlevez pas la plaque dentaire après chaque repas, des acides se forment et vos gencives vont s’irriter. Si la plaque dentaire n’est pas éliminée pendant une longue période, celle-ci peut se calcifier et durcir pour devenir du tartre. Il sera alors malheureusement trop tard pour l’éliminer en vous brossant les dents, pour cela, vous allez devoir aller consulter votre dentiste.

Que pouvez-vous y faire ?

Utilisez une fois par jour du fil dentaire ou des brossettes interdentaires pour éliminer la plaque entre les dents.

  • Essayez de vous brosser les dents après chaque repas ou encas, afin d’éliminer toute la plaque dentaire.
  • Utilisez une fois par semaine du bicarbonate de sodium pour un bain de bouche, ou remplacez deux fois par semaine votre dentifrice par du bicarbonate de sodium. Mouillez d’abord votre brosse à dents avant d’y mettre de la poudre.
  • Brossez-vous les dents ainsi : commencez par les gencives et remontez alors vers les dents.
  • Faites attention avec les sucreries. Ne consommez pas trop de sucreries, de gâteaux, de sodas, de pâtisseries... et ainsi de suite, car ces aliments vont alimenter les bactéries qui forment de la plaque dentaire.
  • Faites régulièrement enlever le tartre et rendez-vous au moins une fois par an chez le dentiste.

Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€.

  • Nos conseils pour un barbecue en toute sécurité

    L’été arrive, et c’est le moment de ressortir nos barbecues de la cave. À nous, les soirées grillades entre amis ou en famille ! Ce n’est pas sans danger : chaleur, flammes, un moment d’inattention… les accidents sont vite arrivés. Voici comme les éviter et comment les traiter

    Saviez-vous que la moitié des brûlures surviennent lorsqu’on touche le barbecue ou les charbons, lorsque les enfants heurtent le barbecue ou lorsque ce dernier tombe ? On ne le rappellera jamais assez : il faut se tenir à distance ! Parfois, c’est le barbecue qui est mal démarré. Quelques conseils pour une après-midi grillades sans danger :

    • Placez le barbecue sur une surface solide et plate, à l’abri du vent.
    • Placez le barbecue à l’écart des parasols, du mobilier de jardin, des buissons, des tentes ou des nappes.
    • Pour l’allumage, n’utilisez jamais de méthanol, d’essence, de gel combustible ou de pétrole. Ces substances peuvent provoquer un jet de flamme et causer des brûlures sévères.
    • N’aspergez jamais le barbecue de combustible supplémentaire pour raviver les flammes. Ne soufflez jamais dessus non plus, utilisez plutôt un soufflet ou un éventail.
    • S’il s’agit d’un barbecue à gaz, contrôlez la date indiquée sur la bonbonne de gaz, et placez-la bien droite à côté de l’appareil.
    • Si c’est un barbecue électrique : on évite à tout prix la proximité de l’eau ou d’une piscine. Le câble doit être à terre, et placé de façon à ce que personne ne puisse trébucher dessus, pour éviter que le barbecue ne se renverse.
    • Désignez un responsable pour le barbecue. La personne chargée de griller la viande devrait s’abstenir de boire : le « BOB » de la soirée, en quelque sorte. N’entreposez pas de boissons alcoolisées à côté du barbecue : sous l’effet de la chaleur, les vapeurs alcoolisées peuvent prendre feu.
    • Portez un tablier en lin (pas de synthétique !) et utilisez des gants.
    • Ne piquez pas dans la viande, à cause des éclaboussures et des flammes qui peuvent survenir.
    • Ne déplacez jamais un barbecue pendant son fonctionnement.
    • Attention aux enfants en bas âge : pour eux, le barbecue se trouve à la hauteur du visage ! Gardez-les donc à l’écart de l’appareil. Idem pour les animaux domestiques.
    • Les charbons de bois continuent à chauffer bien après leur utilisation. Assurez-vous bien d’avoir tout éteint, utilisez du sable ou de l’eau si nécessaire.

    QUE FAIRE EN CAS DE BRÛLURES ?

    L’accident s’est produit : quelqu’un s’est brûlé lors du barbecue. Que faire ?

    1. De l’eau ! C’est la priorité absolue. Passez la brûlure sous l’eau fraîche, durant au moins 10 minutes. L’eau du robinet convient très bien, à condition de laisser l’eau couler doucement (on évite le jet trop fort) sur la plaie.
    2. Si la plaie est superficielle, et si sa superficie ne dépasse pas une pièce de 2 euros, appliquez une couche de gel cicatrisant comme Flamigel, pour éviter le dessèchement de la zone et atténuer la douleur. Fixez une compresse de gaze sur la plaie à l’aide d’un pansement ou d’un bandage hydrophile. Il existe des pansements spécifiques pour les plaies liées aux brûlures. Appliquez 4 fois par jour une couche de crème jusqu’à disparition des rougeurs et des douleurs.
    3. Si la brûlure est grave, consultez un médecin.

  • Combien de temps puis-je conserver ma crème solaire ?

    L’hiver est fini, et comme chaque année, à l’arrivée des beaux jours, il est temps de ressortir sa crème solaire, pour bien protéger sa peau contre les rayons UV. Mais peut-on réutiliser notre crème solaire d’une année à l’autre, ou faut-il à tout prix jeter sa crème après chaque été ? 

    La crème solaire protège votre peau contre les rayons nocifs du soleil, et plus l’indice est élevé, plus la protection est forte. Cependant, cette protection commence à s’affaiblir dès ouverture du tube ou du pot, les filtres UV devenant alors de moins en moins efficaces. L’indice de protection diminue donc - mais pas de panique, cela ne se fait pas du jour au lendemain !

    Mais combien de temps peut-on conserver une crème solaire après ouverture ?

    Tout comme pour les produits de maquillage, vous trouverez un « délai d'utilisation après ouverture » inscrite sur l’emballage de chaque crème ou lait solaire. Vous la reconnaitrez au petit logo en forme de pot ouvert, et au chiffre noté sur ce logo : « 12m » par exemple, qui veut dire que vous pouvez utiliser le produit jusqu’à 12 mois après ouverture.

    Cette durée est simplement indicative : il arrive qu’une crème solaire périme avant, ou, au contraire qu’elle se conserve parfaitement au-delà de la date indiquée.

    QUELQUES CONSEILS POUR BIEN CONSERVER VOTRE CRÈME

    Vous pouvez influer sur la durée de vie de votre crème solaire. En effet, si vous ne la conservez pas dans des conditions optimales, la qualité se détériorera plus rapidement, voire en quelques mois déjà.

    Quelques conseils :

    - Conservez votre crème solaire à l’abri du soleil. Recouvrez le tube de votre serviette de bains, ou posez-le à l’ombre, ou encore laissez-le chez vous après application. N’oubliez pas de vous tartiner généreusement avant exposition au soleil !

    - Évitez tout autant de conserver la crème dans un endroit réfrigéré : ni frigo, ni glacière.

    - Chez vous, gardez les produits au sec, à température ambiante – un rangement dans l’armoire conviendra très bien.

    En suivant ces conseils, vous optimiserez vos chances de pouvoir continuer à utiliser tranquillement votre crème au-delà de la date limite indiquée sur l’emballage.

    FAITES LE TEST

    Ne vous fiez pas aveuglement à la durée d’utilisation indiquée sur le tube ou sur le pot. Si vous souhaitez savoir si votre crème est encore efficace, il y a des astuces faciles et rapides, par exemple :

    - Sentez la crème : si l’odeur a tourné ou changé, mieux vaut jeter le tube.

    - Observez la texture de la crème. Les produits périmés se décomposent assez rapidement. Si la crème est plus liquide que d’habitude, contient des grumeaux ou a changé de couleur… direction poubelle, sans hésiter.

    Si votre crème présente une odeur normale et un aspect habituel, vous pouvez continuer à l’utiliser, l’esprit tranquille.

    Si jamais vous remarquez que vous attrapez des coups de soleil malgré la crème solaire, mieux vaut la jeter et racheter un nouveau tube : c’est un signe que le filtre UV s’est détérioré.

    Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€

  • Diabète : quelle alimentation pour le prévenir

    Lorsqu'on est diabétique, l'organisme ne régule plus la glycémie. Chez les personnes en bonne santé, les sucres sont assimilés par l'organisme grâce au rôle de l'hormone insuline. Les personnes atteintes de diabète souffrent d'une insuffisance ou d'une absence de fonctionnement de l'hormone insuline. Pas de panique : en ajustant votre alimentation, vous pouvez y remédier. 

    Deux types de diabète

    Type 1 : L'organisme des personnes atteintes de diabète de type 1 ne produit plus du tout d'insuline, car le système immunitaire élimine les cellules qui produisent l'insuline. Les patients de cette catégorie doivent s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour ou porter une pompe à insuline.

    Type 2 : Dans ce second cas, l'organisme a trop peu d'insuline et de plus, il n'y répond pas bien. C'est ce qu'on appelle l'insensibilité à l'insuline. Les personnes atteintes du diabète de type 2 reçoivent généralement des médicaments et des conseils en matière d'alimentation et d'exercice physique. Parfois, il faut également recourir à des injections d'insuline. Le diabète de type 2 est le plus fréquent, principalement dû à l'obésité et à la sédentarité. Les personnes d'un certain âge et prédisposés (facteur héréditaire) sont également plus à risque.

    L'alimentation et le diabète

    • Si les diabétiques peuvent manger de tout en principe, faire les bons choix permettra de faciliter le quotidien. A quoi faut-il porter une attention particulière ? Nous vous apportons les informations nécessaires et vous donnons quelques conseils pratiques.
    • Faites le plein de légumes. Cela vaut pour tout le monde, diabétique ou non : bien manger, c'est essentiel !
    • En ce qui concerne les pâtes, le riz et le pain : choisissez une variante complète, riche en fibres, pour une augmentation plus régulière et plus lente du taux de glycémie.
    • Les fibres sont primordiales : cap sur les légumineuses, comme les pois, les lentilles et les haricots.
    • On limite l'apport en sucre, miel, sirop, mélasse, pâtes blanches classiques, farine blanche, riz blanc ou purée de pommes de terre. Ces ingrédients sont riches en sucres rapides, ce qui fait bondir le taux de glycémie.
    • En ce qui concerne le beurre, la margarine dure, la graisse de coco, l'huile de palme et le beurre de cacao, utilisez-les avec parcimonie, à cause de leur teneur en graisses saturées, nocives.
    • Essayez de limiter les boissons gazeuses, les jus de fruits et l'alcool. L'alcool en particulier contient des glucides qui mènent à une hausse de la glycémie dans le sang.
    • Au cours de la cuisson, utilisez des matières grasses non-saturées et saines : meilleures pour votre cœur et vos artères.
    • On trouve des bons lipides dans les noix, le poisson, l'avocat et les olives. Consommer une poignée de noix par jour est un bon réflexe à adopter.
    • Ne forcez pas sur la consommation de viande rouge et d'articles du rayon charcuterie. Choisissez de préférence de la viande blanche, maigre, non préparée, comme le filet de poulet. Pour les personnes atteintes de diabète, la viande rouge augmente le risque de complications, comme les maladies cardiovasculaires.
    • Enfin, l'excès de sel n'est pas bon pour la tension artérielle. Utilisez plutôt des herbes, des épices, du poivre, du vinaigre ou du jus de citron pour relever vos plats.

    Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€

  • Peut-on porter des lentilles à la plage ?

    C’est une question que se posent de nombreux porteurs de lentilles ! Pour découvrir comment protéger vos lentilles (et vos yeux) de l’eau salée, du soleil, de la crème solaire et du sable, lisez nos conseils pratiques ci-dessous. En effet, à la plage, le désagrément n’est jamais bien loin (sable ou eau salée dans les yeux, par exemple) ! Nous avons de plus concocté pour vous une liste d'indispensables à  emporter dans votre sac de plage.

    À priori, aucun problème pour continuer à porter vos lentilles de contact à la plage. Il faut cependant veiller à bien protéger les lentilles (et les yeux) des dangers potentiels : l'eau salée, le soleil, la crème solaire et le sable.

    L’eau salée

    Garder la tête au-dessus de l'eau, nager sous l'eau les yeux fermés ou nager avec des lunettes de plongée bien ajustées permet d’éviter que l’eau salée ne pénètre dans vos yeux. Les lunettes de plongée sont également utiles en cas de grandes vagues inattendues. Vous pouvez également envisager l'achat de lentilles souples surtout pour les activités sportives comme le surf, afin de ne pas perdre vos lentilles rigides habituelles (plus chères). Certaines personnes gardent leurs lunettes de soleil pendant la baignade, pour éviter que les lentilles ne se perdent.

    Si de l'eau salée pénètre dans vos yeux, nettoyez les lentilles avec du liquide spécial pour lentilles. Ensuite, rincez vos yeux à l'eau potable propre. Vous pouvez également utiliser des gouttes oculaires (larmes artificielles), à utiliser également en cas de transpiration au niveau du visage : la sueur est elle-aussi de l’eau salée ! Pour éviter ce désagrément, portez un bandeau, une casquette ou un chapeau.

    Le soleil

    Les lentilles avec filtre UV combiné (A+B) protègent l'iris et la pupille, mais pas le reste de l'œil ni le contour des yeux. On recommande donc une bonne paire de lunettes de soleil avec filtre UV combiné (A+B), qui protège aussi en partie du vent sec, de la poussière et du sable. Si vos propres lentilles n’ont pas de filtre UV, vous pouvez envisager des lentilles journalières (jetables) dotées d'un filtre UV.

    Les yeux et les lentilles peuvent être un peu plus secs en cas de chaleur et de soleil. Les larmes artificielles ont alors toute leur utilité. Nettoyer les lentilles avec précaution à l’aide de liquide pour lentilles peut également aider.

    La crème solaire

    Il est préférable de poser ou de retirer vos lentilles avant d’appliquer l’écran solaire. Vous évitez ainsi que les résidus de crème sur vos doigts ne se retrouvent sur vos lentilles. Si cela se produit, un simple nettoyage avec du liquide pour lentilles suffira.

    Le sable

    Pour les porteurs de lentilles, le sable dans les yeux peut s’avérer très douloureux, surtout avec des lentilles rigides. Protégez vos yeux et vos lentilles avec des lunettes de soleil un peu plus grandes que d’habitude. Si vous souhaitez enlever vos lentilles une fois sur la plage, n’oubliez pas d’emporter avec vous des lunettes de soleil avec correction.

    Si du sable pénètre dans vos yeux : retirez vos lentilles, rincez vos yeux à l'eau claire et nettoyez-les. Laissez vos yeux se reposer en les fermant pendant quelques minutes. Une fois la sensation désagréable passée, vous pouvez essayer de mettre à nouveau vos lentilles. Assurez-vous que vos mains sont propres (sans traces de crème solaire). Si l’irritation de vos yeux persiste, mieux vaut retirer les lentilles. En cas d’irritation ou de douleur persistante, et/ou en cas d’altération de la vue, consultez un médecin (ou ophtalmologue) dès que possible.

    À emporter dans votre sac de plage :

    • Un étui à lentilles
    • Du liquide pour lentilles
    • Un spray ou des gouttes oculaires
      • Pour yeux secs (larmes artificielles)
      • Pour yeux irrités
    • Des lunettes (de soleil) avec correction
    • Des lunettes de plongée
    • Des lentilles journalières avec filtre UV combiné (UV-A et UV-B)
    • Des lunettes de soleil avec filtre UV combiné (UV-A et UV-B)
    • Une bouteille d’eau potable
    • Un couvre-chef et/ou bandeau