Qu’est-ce que la mysophobie et comment vivre avec?

Si vous souffrez de mysophobie, la période hivernale risque d’être un enfer pour vous. En effet, les gens tombent plus facilement malades et cela signifie donc : des mouchoirs sales, des nez qui coulent... toute une ribambelle de microbes en somme. Mais qu’est-ce que la mysophobie au juste ? Et comment la reconnaître ? Nous vous l’expliquons ci-dessous.

Qu’est-ce que la mysophobie ?

La mysophobie est un trouble obsessionnel compulsif, en abrégé un TOC. Dans le cas de la mysophobie, le patient a une très forte répulsion par rapport à la saleté et aux bactéries qui s’y trouvent. Sans parler des possibles infections qui peuvent les rendre malades. Le résultat ? Ils (se) lavent à longueur de journée pour qu’il n’y ait pas la moindre poussière qui traîne. Ils vont parfois même jusqu’à laver certaines choses plusieurs fois par jour. De nombreux comportements et pensées obsessifs compulsifs accompagnent la mysophobie, car celle-ci « contrôle » la vie de la personne qui en souffre.

Pour les mysophobes, simplement faire le ménage ne suffit pas. Ils sont continuellement occupés à se battre contre les bactéries qui, dans leur esprit, se multiplient à la vitesse de l’éclair. Évidemment, il existe toutes sortes de variantes de mysophobies, mais la peur de l'infection reste.

Les causes

Diverses causes peuvent être à l’origine de la mysophobie, mais une cause précise n’est pas connue. Pourtant, certains facteurs de risque pouvant influencer le trouble sont connus : détérioration cérébrale, certains facteurs psychologiques, l’hérédité, un penchant au perfectionnisme ayant dégénéré...

Les symptômes

  • une hypersensibilité
  • un besoin de tout contrôler
  • nettoyer dans un certain ordre, pour, ensuite, recommencer si l’ordre n’a pas été suivi
  • se doucher plusieurs fois par jour
  • se laver les mains un nombre excessif de fois
  • éviter de toucher des objets
  • toujours avoirs des lingettes sur soi pour se laver
  • se frotter beaucoup trop fort quand on se lave, à tel point que des gerçures apparaissent
  • ...

Le traitement

Il est très difficile de commencer un traitement, car la mysophobie est une peur très tenace. Le trouble influence non seulement le comportement, mais aussi les pensées. La peur prend le contrôle et crée une distance entre la personne et les choses qui importent, comme ses relations et son travail.

Heureusement, il est possible de se débarrasser de la mysophobie. Avec de l’aide d’un professionnel, beaucoup de gens connaissent une issue heureuse. Ils peuvent aider avec une thérapie, mais font aussi parfois appel à des médicaments. Il vaut mieux commencer par une consultation chez son médecin traitant. Ensuite, celui-ci vous transfèrera vers un spécialiste ou vous prescrira quelque chose.

La thérapie cognitive sera efficace lorsqu’il s’agit d'une névrose obsessionnelle. Dans ce cas, on s’attaque aux pensées et aux peurs qui se cachent derrière la mysophobie. Si des médicaments vous sont prescrits, il s’agira probablement d’antianxiolétiques qui combattront votre angoisse. Des pensées dépressives vous hantent également ? Alors, des antidépresseurs vous seront également prescrits.

Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€.

  • Les bouffées de chaleur: leurs causes et leurs solutions

    Au cours de la ménopause, vous risquez de souffrir de bouffées de chaleur. Également appelées sueurs nocturnes, les bouffées de chaleur sont une soudaine sensation de chaleur. Parfois, mais pas toujours, elles s’accompagnent d’une transpiration et de tremblements des bras et des jambes.

    Les symptômes

    Les bouffées de chaleur se reconnaissent facilement. Elles commencent généralement par une sensation de chaleur dans la poitrine qui se répand vers le cou et la tête. Souvent, cette sensation de chaleur disparaîtra après trois à cinq minutes, et il se peut que vous ayez alors soudainement très froid. Les bouffées de chaleur se manifestent souvent aux plus mauvais moments. En journée, mais parfois aussi la nuit.

    Même quand le cycle menstruel est encore régulier, vous pouvez commencer à souffrir de bouffées de chaleur. Celles-ci se manifestent toutefois le plus souvent autour des dernières menstruations. Si vous souffrez soudainement de bouffées de chaleur, cela peut signifier que vous commencez la ménopause.

    D’où viennent les bouffées de chaleur ?

    Si vous êtes en ménopause, votre corps va connaître de grands changements. Principalement au niveau de la régulation hormonale. Et cela aura naturellement une influence sur la température corporelle. Pendant la ménopause, la partie de votre cerveau qui règle la température corporelle sera déréglée. Par conséquent, vous allez souffrir de bouffées de chaleur.

    Dans ces moments, votre cerveau pense que vous avez soudainement chaud. Ensuite, le cerveau enregistre le froid à cause de la différence de température. Vous allez alors avoir la chair de poule et trembler. Ce processus peut se répéter plusieurs fois par semaine jusqu’à plusieurs fois par jour.

    Que pouvez-vous y faire ?

    Il y a plusieurs solutions qui s’offrent à vous pour diminuer les bouffées de chaleur ou pour mieux les supporter.

    • Portez des vêtements adaptés. Si vous souffrez souvent de bouffées de chaleur, il peut être pratique de porter plusieurs couches de vêtements les unes au-dessus des autres. Ainsi, il vous sera plus aisé d’enlever une couche quand vous souffrez d’une bouffée de chaleur. Préférez également le coton. Cette matière laisse passer l’air plus facilement et vous aidera à réduire la transpiration.
    • Ne mangez pas trop épicé. Saviez-vous qu'une alimentation très épicée peut provoquer des bouffées de chaleur ? Essayez donc de réduire les épices.
    • Buvez moins d’alcool et de café. La caféine et l’alcool vont augmenter les risques qu'une bouffée de chaleur se manifeste. Soyez donc consciente des effets que ces substances peuvent avoir sur votre corps. Préférez à la place des variantes sans caféine et sans alcool.

    Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€

  • Ampoules : comment bien les soigner ?

    L'été approchant, il est grand temps de ressortir ses sandales du placard. Et qui dit sandales, dit... ampoules ! Que faire pour bien les soigner ? Faut-il les percer, ou non ? Nous y répondons ci-dessous.

    Comment surviennent-elles ?

    Les ampoules surviennent lorsqu'on porte des chaussures trop serrées, ou lorsqu'on marche toute une journée dans des chaussures fermées, ce qui cause des frictions. En effet, la couche supérieure de l'épiderme suit le mouvement de la chaussure, alors que la couche inférieure reste en place. C'est lorsque le mouvement est plus important qu'à l'accoutumée que se forme une cavité remplie de liquide : l'ampoule, également appelée cloque.

    Peut-on les éviter ?

    Sachez que la transpiration favorise l'apparition d'ampoules. Évitez donc d'avoir les pieds en nage : vous pouvez vous frotter les pieds à l'aide d'un produit à base de sel d'aluminium, disponible en pharmacie. Une peau adoucie absorbe mieux la friction. Si vous pratiquez un sport intensif, mieux vaut vous lancer par étapes : commencez par vous échauffer tranquillement avant une séance intense de tennis ou de football. Une peau humide étant fragile et sensible, enfilez des chaussettes sèches après toute séance, plutôt que de rester marcher dans des chaussettes mouillées. Vous pouvez également saupoudrer vos pieds de talc si nécessaire.

    Bien protéger les zones sensibles

    Il est préférable d'éviter toute friction. Si certaines zones de votre corps sont plus propices aux ampoules, n'hésitez pas à les recouvrir de pansements élastiques ou d'une bande, pour prévenir toute apparition.

    Comment les soigner ?

    Nettoyez d'abord votre peau avec de l'iode, puis désinfectez une aiguille en brûlant le bout dans une flamme. Une fois l'aiguille refroidie, percez deux trous l'un en face de l'autre dans l'ampoule, sur la longueur de votre pied, pour laisser s'écouler le liquide. Une fois écoulé, laissez la peau en place telle qu'elle est : cette couche est le meilleur moyen de protéger une ampoule percée. Enfin, appliquez un pansement sur la lésion.

  • Comment tenir bon lors d’un régime protéiné?

    Faire un régime n’est pas une tâche simple. Vous avez des difficultés à atteindre vos objectifs? Nous vous donnons quelques conseils. 

    Qu'est-ce qu'un régime protéiné ?

    Quand vous suivez un régime protéiné, le but est d’exclure tous les glucides (sucres) et graisses. La teneur élevée en protéines et la teneur basse en calories de votre alimentation feront rapidement diminuer vos réserves de graisse, sans souffrir d’un sentiment de faim ou de fatigue, avec une perte de poids à la clé. En vous aidant de sachet de protéines de remplacement, vous allez essayer de consommer aussi peu de glucides que possible. Les premiers jours sont les plus difficiles, parce que vous allez chambouler vos habitudes alimentaires. Mais une fois passés ces premiers jours, vous allez pouvoir manger par exemple quelques légumes supplémentaires pour calmer votre faim.

    Des conseils pour tenir bon

    • Fixez-vous des objectifs réalistes. Les kilos ne vont pas disparaître en une semaine, vous devez y aller doucement. Commencez pour cela en vous fixant un objectif réaliste.
    • Prenez note de vos habitudes alimentaires. Faites une vue d’ensemble de tout ce que vous mangez en une journée, ainsi vous aurez la possibilité d’être plus stricte envers vous-même.
    • Trouvez votre motivation. Ce n’est qu’avec les bons objectifs et une bonne dose de motivation que vous allez atteindre ce que vous désirez.
    • Ne vous privez pas de tout. Ne soyez pas trop sévère envers vous-même, vous pouvez parfois vous permettre un écart. Tant que vous n’exagérez pas et que vous ne reprenez pas vos anciennes habitudes.
    • Buvez beaucoup d’eau. Cela vous aidera à mieux digérer et vous donnera un sentiment de satiété.
    • Mangez lentement. Plus vous mangez vite, moins vite vous aurez un sentiment de satiété. Essayez également de manger à table et pas devant la télévision.
    • Bougez régulièrement. Si vous mangez sainement et si vous bougez suffisamment, vous allez perdre plus vite du poids que si vous ne bougez pas du tout. Trouvez un sport qui vous plait et qui vous apportera cette petite dose de motivation en plus.
    • Ne buvez pas trop d’alcool. L’alcool contient beaucoup de calories, essayez donc de limiter votre consommation.
    • Ne sautez jamais le petit-déjeuner, c’est le repas le plus important de la journée.
    • Essayez autant que possible de manger à la maison et de cuisiner vous-même. Ainsi, vous savez exactement ce que vous mangez.
    • Ne vous pesez pas tous les jours, mais instaurez plutôt un moment dans la semaine pour vous peser.

    Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter hebdomadaire et recevez un chèque cadeau d’un valeur de 5€ à l’achat de 50€ !

  • Solution pour lentilles : pourquoi est-ce absolument nécessaire

    Porter des lentilles est une alternative agréable pour ceux qui doivent porter des lunettes. Mais il est très important de bien les entretenir. Nous vous expliquons pourquoi ces solutions pour lentilles sont si fondamentales

    Lorsque vous portez vos lentilles de contact pendant toute une journée, elles se trouvent normalement sur une fine couche de larmes sur vos yeux. Ainsi, elles arrivent à absorber l’humidité nécessaire, mais aussi les protéines qu’elles contiennent. C’est pourquoi il est aussi important de les placer au moins 6 heures dans un étui à lentilles avec de la solution quand vous ne les portez pas :

    • D’un côté, la solution pour lentilles fera en sorte que les lentilles sont nettoyées en profondeur. En premier lieu, vous allez ainsi éviter, en désinfectant, les irritations aux yeux causées par des bactéries qui se trouvent sur la lentille, par exemple suite à leur manipulation pour les mettre et les enlever. Ensuite, pendant le nettoyage, les protéines et graisses sont enlevées des pores des lentilles. Ainsi que toute autre accumulation de saletés qui pourrait sinon obstruer la vue ou provoquer des yeux secs.
    • De l’autre côté, la solution permet à vos lentilles de ne pas s’assécher. Ainsi, vous évitez qu’elles ne durcissent et ne deviennent inconfortables quand vous les portez, voire ne se brisent. Grâce à la solution pour lentilles, la qualité de vos lentilles reste donc au top.

    Vous pensez peut-être que l’eau est une alternative de qualité. Détrompez-vous, car celle-ci ne contient pas d’éléments qui désinfectent vos lentilles. Pis encore : l’eau du robinet peut contenir d’invisibles micro-organismes qui viendraient s’accrocher à vos lentilles. En somme : ce n’est pas une bonne idée.

    Évidemment, la solution pour lentilles n’est utile que pour les lentilles hebdomadaires ou mensuelles. En effet, vous jetez simplement vos lentilles quotidiennes avant d’aller dormir.

    Comment choisir la solution pour lentilles

    Il est important de savoir que le choix dépend entièrement d’une personne à l’autre. Ce qui conviendra à la perfection pour votre meilleur ami ne fera peut-être qu’irriter vos yeux. La solution pour lentilles idéale dépend non seulement du type de lentilles, mais aussi de la composition de vos larmes et éventuellement de vos allergies.

    C’est pourquoi il existe tellement de sortes de solutions pour lentilles différentes sur le marché. Elles varient par exemple dans leur valeur pH, leurs conservateurs et composants pour le nettoyage et la désinfection. Il est donc très recommandé de demander et de suivre les conseils d’un médecin ou pharmacien.

    Nous vous conseillons également d’acheter la solution pour lentilles de la même marque que vos lentilles. Ainsi, vous êtes sûr que les deux iront bien ensemble. Ne changez en tout cas jamais de solution pour lentilles de votre propre initiative, et cela, afin d'éviter toute irritation aux yeux.

    Pensez d’ailleurs au fait que la solution pour lentilles ne reste pas utilisable ad vitam aeternam. Gardez donc bien la date d’expiration à l’oeil.

    Un dernier conseil : n’oubliez pas l’étui à lentilles

    Ne réutilisez jamais la solution pour lentilles qui s’y trouve. Videz l’étui tous les matins après avoir placé vos lentilles propres et rincez-le éventuellement avec un peu de solution. Au cours de la journée, laissez l’étui sécher à l’air libre et le soir, remettez une nouvelle dose de solution.

    Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire sur fr.kenkoo.be ou sur pharmaciedesyeux.be, et recevez 15% de réduction sur votre premier achat.