Six remèdes pour calmer une toux sèche

Si vous avez la gorge irritée, et si tousser ne vous soulage pas, vous souffrez probablement de toux sèche, ou toux non productive.

Comme son nom l'indique, une toux sèche est sèche, et ne produit pas de mucus. Elle est causée par une irritation, par exemple par un air trop sec (climatisation, air froid), par la poussière, par une infection des voies respiratoires (rhume), ou une inflammation des muqueuses ou des voies respiratoires.

La toux sèche est une toux irritative : vous sentez que votre gorge vous gratte, vous voulez vous éclaircir la gorge en toussant - en vain ! Loin de soulager, la toux aggrave la situation, irritant encore plus les voies respiratoires.

Comment la soigner ?

  1. Buvez beaucoup d'eau, pour hydrater et apaiser vos voies respiratoires. N'hésitez pas à boire beaucoup plus que d'habitude.
  2. Posez des bacs d'eau sur les radiateurs, ou utilisez un humidificateur d'eau ou un vaporisateur : ainsi, vous humidifiez l'air de votre domicile, diminuant le risque d'irriter vos voies respiratoires. N'hésitez pas à y ajouter des huiles essentielles : non seulement elles parfumeront votre maison, mais elles présentent également des propriétés adoucissantes.
  3. Prenez des pastilles, pour calmer (même temporairement) l'irritation. Attention à bien suivre la notice.
  4. Respirez par le nez, et si vous avez le nez bouché, remédiez-y rapidement.
  5. Évitez le tabagisme et les lieux enfumés ou poussiéreux.
  6. Vous pouvez prendre un sirop antitussif, mais demandez conseil à votre pharmacien.Ne vous précipitez pas dessus au moindre symptôme !

  • Qui dit migraine, dit carence en vitamines

    Une étude récente a montré que les personnes souffrant de migraines, souffrent également souvent de carences en vitamines. Le type de carence liée à la migraine dépend du sexe et du type de migraine. 

    Si vous avez déjà souffert de migraines, vous en connaissez hélas les symptômes : maux de tête (pulsatiles), nausées, vomissements et hypersensibilité à la lumière et au son. Des recherches ont établi un lien entre migraines et carence en vitamines. Il n'est pas certain si la carence en vitamines cause la migraine ou vice versa. De plus, il n'a pas encore été prouvé que la prise de vitamines sous forme de compléments éliminerait les migraines : de futures recherches le démontreront peut-être.

    Il s'agirait particulièrement des carences en vitamines D et B qui seraient à l'origine de migraines. Environ la moitié des migraineux chroniques souffrent d'une carence en vitamine D. Les premières études montrent également que la prise de vitamine B2 pourrait prévenir une crise migraineuse. Les vitamines B6 et B12 peuvent à leur tour réduire les symptômes de la migraine.

    Vous pouvez remédier à vos carences en vitamines de façon naturelle : en privilégiant certains aliments ou en utilisant des compléments alimentaires.

    QUELS SONT LES ALIMENTS À PRIVILÉGIER ?

    Vitamine D : poisson gras, fromage et jaune d'œuf (et passer un quart d'heure par jour au soleil !)

    Vitamine B2 : fromage, amandes, bœuf et agneau maigres, œufs, fruits de mer et épinards.

    Vitamine B6 : viande, œufs, poisson, pain et produits céréaliers, pommes de terre, légumes secs, légumes, lait, produits laitiers et fromage.

    Vitamine B12 : celle-ci est présente uniquement dans les produits d'origine animale tels que le lait, les produits laitiers, la viande, les produits carnés, le poisson et les œufs.

    CoQ10 : poissons gras, viandes et volailles, graines et noix, brocolis, choux-fleurs, fraises et oranges.

    QUELS SONT LES ALIMENTS ET LES BOISSONS À ÉVITER EN CAS DE MIGRAINE ?

    De nombreuses personnes souffrent de migraine après avoir mangé ou bu certains aliments. Parmi les coupables reconnus figurent le blé, le sucre, l'alcool, l'aspartame, la caféine, la viande industrielle, les produits laitiers pasteurisés et les aliments contenant des agents de conservation artificiels et des additifs chimiques.

  • Douleurs aux seins : comment les gérer ?

    Toutes les femmes souffrent un jour ou l’autre de mastodynie (douleurs aux seins). Les douleurs font souvent leur apparition pendant les règles, et peuvent causer bien des désagréments. 

    Les causes les plus fréquentes

    Pendant les règles, la poitrine est extrêmement sensible, allant parfois jusqu’à gêner les activités quotidiennes. La cause ? Les hormones. En période de règles, votre organisme subit de nombreux bouleversements hormonaux, causant entre autres, des tensions au niveau mammaire.

    La douleur survient généralement sur la partie externe des seins, autour du mamelon. Si les douleurs sont rythmées par votre cycle menstruel, il n’y a, en principe, pas de raison de s’inquiéter. Si les douleurs sont inhabituelles, notez les symptômes et parlez-en à votre médecin traitant : mieux vaut prévenir que guérir.

    D’autres facteurs

    Si le cycle menstruel est le principal coupable, d’autres facteurs peuvent vous donner mal aux seins :

    • une poitrine volumineuse ;
    • le stress ;
    • la pression atmosphérique et les conditions météorologiques peuvent affecter vos seins ;
    • un soutien-gorge trop serré augmente la température du tissu mammaire, avec pour conséquence une accumulation de toxines.

    Que faire contre la douleur ?

    Il existe des remèdes pour alléger vos symptômes. Pendant les règles, évitez de toucher vos seins, et bannissez toute forme de pression. Gardez votre poitrine au chaud pour calmer la tension. Vous pouvez également porter un soutien-gorge de sport pour un bon maintien, voire prendre un antalgique. Un seul mot d’ordre pour votre poitrine : du repos !

    Certaines huiles ont un effet adoucissant sur la douleur. Parmi les plus connues figure l’huile d’onagre. Votre pharmacien peut vous guider en ce qui concerne son utilisation.

    Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€

  • Alimentation en hiver : 10 règles d’or pour les sportifs

    Vous êtes sportif(ve), et l’hiver représente pour vous une période de repos bien mérité. Par contre, hors de question de perdre la forme et de mettre en péril votre système immunitaire : suivez nos conseils ci-dessous ! 

    Pourquoi est-ce si important ?

    Il est capital de booster son système immunitaire, pour que le retour à l’entraînement ne soit pas gêné par de nombreux petits maux. Cela ne dépend pas que des températures, mais également du mode de vie du sportif pendant les mois d’hiver : misez sur une bonne alimentation, des vêtements qui tiennent chaud et des soins adéquats apportés à votre corps.

    Comment expliquer le coup de mou hivernal ?

    • Nos journées se déroulent principalement dans des intérieurs surchauffés, facilitant la transmission des virus d’une personne à l’autre.
    • L’organisme doit lutter contre le froid, dépensant de l’énergie et affaiblissant son système immunitaire.
    • Le renouvellement des cellules immunitaires est moins efficace en hiver, à cause du rétrécissement des vaisseaux sanguins.

    Concernant l’alimentation

    • Vous vous rendez au travail à jeun ? Changez-vite cette habitude néfaste. Votre organisme a besoin de calories pour bien se réveiller.
    • L’hiver est la saison idéale pour cocooner. Rien de tel qu’une bonne tasse de thé sirotée du fond de son canapé, non ? Ne changez rien : le thé vous hydrate et vous réchauffe en même temps !
    • N’oubliez pas de boire de l’eau. L’organisme se déshydrate particulièrement vite dans des lieux (sur)chauffés.
    • Adoptez LE réflexe fruits secs : abricots, prunes, figues, pour faire le plein de minéraux et de vitamines.
    • Les légumes et les fruits sont riches en vitamine C, indispensable alliée de votre santé.
    • Faites-vous plaisir de temps à autre, ce n’est pas interdit ! Le chocolat, consommé modérément, est une source de magnésium, parfait pour prévenir les coups de barre et la fatigue.
    • Vous vous sentez patraque ? Boostez votre système immunitaire grâce aux antioxydants. Les aliments à privilégier : myrtilles, chou, raisins et groseilles.
    • Une bonne digestion est essentielle : ne mangez pas trop vite, prenez le temps de bien mâcher vos aliments.
    • Choisissez des vêtements adaptés aux températures.
    • Tout est une question d’équilibre. Une alimentation diversifiée, riche en légumes, poisson, viande, fibres, et un fruit/un yaourt pour accompagner vos plats : voilà un bon début pour un système immunitaire au top.

    Vous ambitionnez une course Ten Miles ou un autre défi ? Bravo ! Suivez attentivement les conseils de cet article, pour une condition physique des plus performantes et pour minimiser le risque de blessures. Vous pouvez y arriver!

    Abonnez-vous à notre newsletter sur pharmaciealimentaire.be & Kenkoo et recevez 10% de réduction sur tous les produits de pharmaciealimentaire.be.

  • Bien protéger ses yeux du froid

    Pendant les mois d’hiver, on s’habille plus chaudement : grosse écharpe, pull en laine... Et on reprend l’habitude de se badigeonner de crèmes grasses pour bien cajoler notre peau. Or, nos yeux aussi souffrent du froid sec et piquant. Voici ce que vous pouvez faire.

    Quand on y pense, c’est très logique : vos yeux aussi passent constamment de la chaleur intérieure au froid extérieur. La conséquence se devine facilement : des yeux secs avec une sensation granuleuse et irritée. Particulièrement en fin de journée, vous ne voyez plus aussi bien avec des yeux secs en hiver.

    La cause est que vos yeux ne sont plus suffisamment humidifiés avec des larmes. C’est principalement dû au fait que l’humidité s’estompe de vos yeux, sans que vous ne vous en rendiez compte. Heureusement, il y a pléthore de solutions pour prévenir cela :

    - Protégez vos yeux avec des lunettes de soleil, afin que le vent n’assèche pas vos yeux. Surtout lorsque vous passez beaucoup de temps à l’extérieur, par exemple pour une balade hivernale.

    - Éteignez le chauffage dans votre chambre.

    - Installez un humidificateur chez vous, afin que l’humidité de vos yeux ne s’évapore pas.

    - Ne restez pas trop longtemps à côté d’un radiateur ou d’un feu ouvert. La chaleur va en effet assécher vos yeux. Pour les mêmes raisons, il vaut mieux que le chauffage dans votre voiture ne soit pas dirigé vers votre visage, mais vers vos pieds.

    - Utilisez des gouttes pour les yeuxpour leur donner une petite dose d’humidité supplémentaire. Votre pharmacien saura vous aider à faire le bon choix.

    - Vous portez des lentilles ? Évitez alors de les porter trop longtemps. Mettez par exemple vos lunettes une fois rentré chez vous.

    Il est trop tard et vous souffrez d’yeux secs? Évitez alors entièrement de porter des lentilles et prenez des pauses tout au long de la journée : fermez les yeux pendant cinq à dix minutes. Et quoi que vous fassiez : ne frottez surtout pas vos yeux, cela provoque des inflammations.

    Un autre problème : les rayons UV.

    Les jours ensoleillés, nous portons des lunettes de soleil pour nous protéger des rayons. Mais saviez-vous que vos yeux doivent aussi être protégés des rayons UV en hiver ? Bien entendu, les rayons UV sont un peu moins agressifs pendant les jours les plus courts de l’année. Néanmoins, et surtout les jours où vous marchez dans de la neige, vous risquez aussi d’endommager vos yeux si vous ne les protégez pas. Car la neige reflète pas moins de 80 % des rayons du soleil. Cela signifie donc que les rayons UV atteignent vos yeux par-dessus et par-dessous. En outre, si vous passez vos vacances au ski, sachez qu’il y a plus de rayons UV dans l’air raréfié des montages.

    Donc, si vous partez en Autriche, en France, ou autre, n'oubliez pas d'emporter un bon masque de ski. Sinon, vous risquez d’en demander de trop à la cornée de vos yeux, ce qui peut provoquer une cécité des neiges.

    Quand vous achetez un masque de ski, veillez surtout à ce que celui-ci vous protège aussi du soleil sur les côtés. En outre, le masque doit facilement pouvoir s’ajuster quand vous passez de la lumière du soleil à de l’ombre, ainsi que ne pas se condenser.

    Abonnez-vous à notre newsletter sur pharmaciedesyeux.be & Kenkoo et recevez 15% de réduction sur votre premier achat.